FORUM_ClubAO => Votre Question en bas...

Date: 26/09/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Le site de la DAJ mérite une visite

Le site www.economie.gouv.fr/daj/ vous fournira les réponses que vous pouvez rechercher...

Particulièrement toutes les fiches Techniques de conseils aux acheteurs.
http://www.economie.gouv.fr/daj/conseil-acheteurs-fiches-techniques
Bonne lecture.

—————

Date: 20/09/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Visualisez la carte des entreprises MPS

Prés de 10.000 opérateurs économiques ont déjà déposés une réponse à un Appel d'Offres en mode MPS.

Visualisez ici les coordonnées précises de chacune de ces entreprises :

https://mps.apientreprise.fr/carto
(sous Google Chrome?)

Bonne DEMAT simplifiée avec le MPS

—————

Date: 20/09/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Éprouvez pleinement vos pensées positives pour votre AO

Vous travaillez en équipe sur un appel d’offres.
Il va de soi que tout le monde veut l’emporter. Mais la volonté ne fait pas tout.

Imaginez ensemble votre succès,

visualisez précisément où, quand et avec qui cela se passe,
dans quelles conditions vous apprenez que vous êtes retenus par le client...
Vous serez meilleur que jamais.

NB : si malgré tout votre équipe ne gagne pas, revenez à l’exercice #2 et faites votre choix pour apprécier la situation telle qu’elle est !
Cf : www.placedesreseaux.com/Dossiers/reseau-relationnel/pensee-positive-2.html

—————

Date: 13/09/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Vérifier les informations du mémoire technique

Un article intéressant pour les entreprises et les collectivités.
Dans une question écrite, la Député Marie-Thérèse Le Roy a interrogé le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique au sujet des vérifications effectuées sur les mémoires techniques produits par les soumissionnaires à l’appui de leurs offres.

En effet, Madame la Député constate, dans la pratique, « qu'en bien des circonstances aucune vérification [n’est] réalisée afin de vérifier si les engagements qui y figurent sont bel et bien respectés ». Elle se demande donc s’il ne serait pas opportun de mettre en place un mécanisme permettant « de contrôler la fiabilité des informations contenues dans ce document » et, le cas échéant, « de sanctionner les éventuels abus qui seraient identifiés ».

Dans sa réponse, le ministre raisonne en quatre temps.

Premièrement, il conseille à tous les acheteurs, afin de mieux apprécier la qualité technique de l’offre d’une entreprise, de fournir « une trame type de mémoire technique au sein du dossier de consultation des entreprises » afin de « conduire et guider les entreprises dans l'élaboration de leur réponse […] tout en facilitant l'examen et la comparaison des offres ».

En deuxième lieu, il souligne que l’acheteur doit impérativement « procéder à la vérification des éléments qui y figurent, au même titre qu'il est tenu de vérifier la fiabilité de toutes les informations qu'il sollicite de la part des opérateurs économiques, que ce soit en rapport avec leur offre ou avec leur candidature ». Le résultat de cette vérification doit, tout naturellement, être pris en compte dans le jugement des offres.

Enfin, lors de l’exécution du marché public, les services du ministère recommandent de rendre contractuel ledit mémoire. Ainsi « la méconnaissance des engagements qui y figurent est assimilable à une faute du titulaire, susceptible, à ce titre, de sanction pouvant aller jusqu'à la résiliation aux torts du titulaire ».

En dernier lieu, le ministre relève que cette faute pourrait avoir comme conséquence d’exclure son auteur de l’attribution future d’un marché public, en application de l’article 48 de l’ordonnance n°2015-899 du 23 juillet 2015.

Cf Cabinet Citia

—————

Date: 28/07/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Lorsqu’ils font partie des critères de jugement des offres, les délais peuvent faire l’objet d’une amélioration par le candidat

Dans un arrêt en date du 27 mai 2016, le Conseil d’État relève que lorsque l’acheteur impose dans le cahier des charges des délais d’intervention sous astreinte, le candidat peut les réduire s’ils font partie des critères de jugement des offres.

En l’espèce, une consultation a été lancée par un centre hospitalier en vue de la passation d’un marché de prestations de « maintenance des systèmes de sécurité incendie, des équipements de désenfumage et des asservissements associés ».

Deux sociétés écartées ont demandé au juge des référés de reprendre la procédure au stade de l’analyse des offres. Ce dernier ayant accédé, par deux ordonnances, à leur requête, la société retenue interjette appel de ces décisions.

Le litige portait sur le fait que, dans le cadre de l’astreinte imposée par le marché, le candidat retenu avait proposé un délai d’intervention inférieur à celui imposé par le cahier des clauses techniques particulières (CCTP). Sur ce point, le juge de première instance a considéré que les stipulations du CCTP « faisaient obstacle à ce que les candidats au marché puissent proposer un délai d’intervention inférieur à la durée de quatre heures qu’elles mentionnent ».

Saisi, le Conseil d’État note, lui, que « l’article 6.2 du règlement de la consultation, relatif au jugement des offres, prévoit que le service d’astreinte technique fera l’objet d’une note sur 5, coefficient 2, et sera apprécié au regard du “ délai d’intervention “, de la “ présentation fonctionnelle du service “ et de la “ composition et qualification du personnel d’astreinte “ ». Le délai était bien un critère de jugement des offres. Et à ce titre, les candidats pouvaient en proposer un qui soit inférieur aux stipulations du CCTP.

Ainsi, logiquement, le Conseil d’État considère que, par son raisonnement, le juge du référé précontractuel a « entaché ses ordonnances de dénaturation ». Celles-ci sont annulées.
Cf : www.citia.fr

—————

Date: 20/07/2016

Par: Laëtitia

Sujet: réponse électronique stockage

Je souhaite savoir pour la réponse électronique, si dans un premier je peux enregistrer mes pièces renommées (ae, de bpu...) sur la plate-forme sur mon pc, et qu'ensuite mon patron peut ouvrir de son pc cette même plate forme pour qu'il puisse lui même signer.

—————

Date: 12/07/2016

Par: Jean-Marie

Sujet: www.achatpublic.com est en panne

Indisponibilité de la Plateforme Achat Public
est en panne depuis ce matin 8h !

—————

Date: 24/06/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Bercy confirme la fin d’obligation de la signature dématérialisée ou papier

Le ministère de l’économie a confirmé que les candidatures et les offres « n’ont pas à être signées manuscritement, ni même électroniquement ». Cet allègement des formalités est censé faciliter l'accès des petites et moyennes entreprises (PME) à la commande publique. Cependant, aucune disposition des textes de transposition n’interdit à l'acheteur, s'il le souhaite, d’imposer aux soumissionnaires la signature de leur offre à condition de mentionner cette exigence dans le règlement de la consultation ou dans l'avis de publicité. Il ne faut pas confondre l’offre et le contrat, lequel doit être obligatoirement signé. Bercy précise que les articles 101, 102 et 104 du décret de mars 2016 stipulent que « le marché public peut être signé électroniquement, selon les modalités fixées par un arrêté du ministre chargé de l'économie. ».
Réponse JO Sénat, 16 juin 2016, Source : achatpublic.info

—————

Date: 17/06/2016

Par: ClubAO.fr

Sujet: Un nouveau management pour réussir la démat totale

La dématérialisation totale des marchés publics : la chambre de commerce et d’Industrie de Paris Ile-de-France y croit. Mais pour réussir ce pari, elles estime qu’il faut changer de gouvernance, favoriser un dialogue continu entre les parties prenantes, unifier les mesures d’accompagnement et centraliser les actions au niveau national. Cela pourrait se faire, selon la CCIP, au travers de l’OECP, en lien avec le SGMAP.
Lire la suite sur achatpublic.info

—————

Date: 16/06/2016

Par: Manuella

Sujet: Question sur la signature du co-traitant

En avril 2015 , j'ai effectué une formation concernant les marchés publics dématérialisé avec vous-même sur PARIS.
A ce jour, j'aurais besoin de vos lumières concernant certaines fonctionnalités à adopter :
- Lors de réponses en groupement d'entreprises , est-ce que le co-traitant doit signer ses pièces administratives électroniquement directement sur le site ou la signature électronique de notre entreprise suffit à faire foi ?
- Concernant la sous-traitance, même question ?
Merci de votre réponse

—————


Votre Question ici   .... Au dessus ...

Club'AO souhaite vous faciliter la réponse électronique aux marchés publics.

 

Posez ici votre question (juste au dessus => rubrique "Nom"   "Sujet"  "Commentaire" ...

              Avis ou réponse ouverte à tous (moderateur ClubAO)

 

Pour vous aider Pack'AO   Autoformation Dématérialisation des Appels d'Offres


Club'AO : Guide de la dématerialisation des AO

Pour vous aider Club'AO    Rubrique Documents => les Guides des plateformes

Depuis le 1° janvier 2010, l'acheteur public peut vous imposer la e'reponse à un AO

Depuis le 1° janvier 2012, l'entreprise peut répondre web (marché>90 K€) lire Art56

 

Entreprises et Collectivités Il est temps de vous former  ...  2013,

les Marchés avec réponse "électronique" obkigatoire se multiplient. Soyez Prêt.

Nous sommes à vos côtés pour de l'assistance ou de la formation.

Bonne DEMAT !

 

Ce Blog est à votre service    Forum   Aide (FAQ)  Utilitaires gratuits T